CDLCDLCDL CDL CDL CDL CDLCDL CDL CDLCDL CDL CDL CDL CDL CDL CDL CDL CDL CDL CDL








   




Les auteurs remercient CDL
Cette rubrique permet aux auteurs ayant bénéficié d'un lecture CDL d'exprimer leur satisfaction, leur insatisfaction bref de nous remercier dans les deux sens du terme.
 
photo: F.Schilton
CDL
Remerciements Janvier 2013
Bonsoir,
... Les mots me manquent un peu (car je ne vous connais pas, vous qui vous cachez derrière des pseudos lapidaires tels que "f" ou "d"...) pour vous remercier de votre attention et surtout du temps qui a été passé sur ces pages maladroites.
Soyez assuré de ma reconnaissance. Si, d'aventure le "Cri de l'amibe" trouve un éditeur je ne manquerais pas de vous prévenir.
Encore mille mercis.
R. G.
CDL
Remerciements Décembre 2012
Bonjour Madame,
j'ai bien reçu votre comte-rendu et je comptais bien vous répondre pour vous en remercier.
Vous en remercier avec la même sincérité que la vôtre. Je loue votre travail de bénévole.
Comme vous le dites vous-mêmes, vos remarques ne sont pas celles que j'attendais. Mais elles sont très justes et, je crois, pour moi salutaires.
J'en avais eu d'autres, plus complaisantes. Mais elles provenaient de gens de mon entourage, de ma culture, de mon âge, de ma connaissance. Elles se trompaient......
Avec l’assurance de ma gratitude,
DL.
CDL
Remerciements Juin 2012
Bonjour,
Tout d'abord, et sans me payer de mots, je voudrais vous remercier du temps, et de l'énergie, que vous avez consacré à mon roman.
En dehors de toute démarche commerciale, et que le verdict soit flatteur ou pas, vous avez consacré quelques heures, non seulement à parcourir ces feuillets, mais à tenter a posteriori de synthétiser votre évaluation.
Partant, être objet d'étude - même si c'est moi qui ai sollicité l'épreuve - n'est pas toujours confortable. S'ajoute ici une dimension inédite : vous ne me connaissez pas, je ne vous connais pas, j'ignore votre âge, votre sexe, votre situation sociale, et la position dans laquelle je me trouve donc est pour le moins inédite.
Encore une fois, merci.
Bien cordialement,
Christian Larrède
CDL
Remerciements Juin 2012
Cher lecteur J,
Je vous remercie pour votre compte rendu de lecture de mon roman « LE VILLAGE ».
Ah, si les éditeurs faisaient de même avec les textes qui leur sont soumis (mais je suis conscient que vu le nombre de manuscrits qu’ils reçoivent, ça leur serait difficile… au fait, comment faites-vous ?).
Tout d’abord, et pour que vous puissiez vous faire une petite idée de l’auteur pour lequel vous avez eu la gentillesse « d’éplucher » le texte, quelques mots sur moi (ce qui vous donnera, au passage, quelques « clés » ayant servies pour l’élaboration de mon roman)....
Je vous remercie, et très sincèrement, pour ce compte rendu de lecture.
Bernard Lequint
CDL
Remerciements Juin 2012
Cher lecteur M.C.,
Comment vous remercier pour cette critique si approfondie, qui se construit sur trois pages? Vraiment, je ne m'attendais pas à une lecture aussi fouillée et votre bénévolat est d'autant plus remarquable que nous ne nous connaissons absolument pas!
Je prends donc bonne note de .....
Merci encore pour votre travail!
Cordialement
Sylvie Magnin
CDL
Remerciements Novembre 2011
Bonjour LecteurM,
Tout d'abord excusez moi de la réponse tardive, j'ai pris le temps de lire et relire votre CR. Je n'ai aucune question, tout est clair, bien expliqué, détaillé et surtout juste, je suis d'accord avec vous sur tous les points.
Je voulais vraiment vous remercier pour le temps que vous avez passez sur mon roman et surtout sur la qualité de votre travail.
Je ne sais pas encore comment améliorer mon roman en répondant à toutes vos critiques, ça prendra du temps de tout repenser, mais j'ai déjà plein d'idées qui, je le sens, vont dans le bon sens et c'est grâce à vous !
Merci pour tout ! Vraiment ! Vous m'avez été d'une aide précieuse et je ferais au mieux pour que tout votre travail ne soit pas perdu.
Solenne Poulin
CDL
Remerciements Novembre 2011
Bonsoir !
Désolé de répondre aussi tardivement, beaucoup de choses se sont enchainées très (trop) vite autour de moi et j'ai n'ai pas trouvé le temps de vous remercier. Aussi je m'en excuse sincèrement, ce silence radio n'était pas dû à votre critique, qui m'a d'ailleurs beaucoup fait rire, et qui m'a bien aidé. Elle a été source de débat parmi mon entourage, et en tout cas, merci du travail effectué !
Développons les excuses : Sincèrement désolé de ne pas avoir donner de nouvelles, j'ai conscience de l'irrespect que cela constitue envers le temps et le travail que vous m'avez consacré. Je tiens à préciser (quitte à devenir redondant) que ce n'est pas en réaction à votre critique. Il y a énormément de points que j'ai plusieurs fois considérés, pesés, médités, approuvés (ou réfutés !) mais je n'ai pas été imbu, rempli d'amour propre au point de ne pas donner signe de vie. C'est réellement que beaucoup de choses me sont arrivées, et lorsque j'ai repris l'écriture, j'ai fais preuve de lâcheté, car beaucoup de temps s'était déjà écoulé, et que je me disais que c'était trop tard.
Bref, j'ai pris l'ensemble de tout ce que vous aviez pu me dire, et j'en étais plus heureux qu'autre chose... En synthèse, je n'ai pas trouvé votre critique ni violente, ni dure, ni difficile à digérer... Bien au contraire. Cette critique m'a donné la sensation d'avoir accompli un travail prometteur, rempli de maladresse (l'écriture), d'idéal romantique (le langage châtié), avec ses défauts mais ses qualités...
Alors me voila, presque un an jour pour jour depuis votre dernier mail. J'ai fini le deuxième volet de l'Enfant des Tempêtes, et je me sens bien culotté de vous demander une chose pareille, mais accepteriez vous de le lire, et de me donner votre avis une nouvelle fois ? Si l'aventure vous retente, ce que j'espère, je serai heureux de vous l'envoyer. Même très heureux. Mais je comprendrais parfaitement votre refus.
Sincèrement désolé, je n'ai définitivement pas d'excuses !
En attendant votre réponse,
Bonne soirée (enfin nuit !)
James William

 

CDL
Remerciements Octobre 2011
Bonjour, Je vous ai adressé il y a quelques mois un manuscrit, "Les inséparables" qui a été lu et commenté par la lectrice L.
Grâce à son avis, ses remarques, ses conseils et ses encouragements, j'ai repris celui-ci, ajouté un personnage qui en a fait un triller plutôt qu'une histoire d'amour.
Je l'ai présenté à un éditeur qui l'a accepté, mais j'ai finalement opté pour l'auto-édition. Mon livre devrait être disponible vers le 15/11.
Je souhaiterai en adresser un exemplaire à L pour la remercier de son travail, où puis-je vous le faire parvenir? Je vous remercie de votre réponse.
Très cordialement.
Martine ALLIOT MIRANDA
CDL
Remerciements Octobre 2011
Faites fi de la façade un peu austère du cdl, vous ne le regretterez pas.
Postez votre manuscrit dans la petite boite à lettres marron ne payant pas de mine. Très vite, vous recevrez une réponse.
Comment ? Tout ça pour moi ! Le lecteur r(icardo) n'y va pas de main morte : "Monsieur, j'adore ce que vous faites". Quelques conseils et mails plus loin (ce type est un écrivain quand même), mon roman a déjà évolué.
Peu de temps après, le lecteur j(ulien) se fend de cinq pages serrées décortiquant mon texte avec maestria (l'essentiel est là, lui aussi a dévoré). Il me rend bien plus intelligent que je ne suis réellement, mais avouons le, la sensation vaut largement un massage entre des doigts experts. S'en suit, la aussi, des échanges constructifs qui m'amèneront à modifier la fin et à améliorer encore et toujours tout ce qui peut l'être.
Le lecteur j(ulien) est aussi devin. Il lit l'avenir dans les manuscrits. Il affirmait, péremptoire, à la fin de son compte rendu : " Je serai vivement étonné que vous ne trouviez pas un éditeur qui formule à votre endroit le même enthousiasme que moi à vous découvrir".
Le bougre avait raison : je viens de signer un contrat avec une maison d'édition (parisienne, à compte d'éditeur et tout et tout).
Alors, n'hésitez plus, foncez !
Christophe
CDL
Remerciements Juillet 2011
Un petit texte expliquant mes ressentis quant à CDL : Il y a une petite chose toute simple qui réconforte la plume : pouvoir en parler.
D'abord via les mails puis en chair et en os (en l'occurrence suite à la rencontre d'un lecteur CDL).
En envoyant mes textes, je souhaitais simplement recevoir un avis, une impression, quant à ce que j'écrivais. Le premier retour fut précis, clair et réconfortant. Je me souviens de certains vers corrigés en rouge, me renvoyant en salle de cours, à l'heure des rendus de copies. C'est peut-être à ce moment que j'ai compris que l'écriture, même poétique, restait un travail et qu'il fallait rendre des comptes : celui qui reçoit (le lecteur) a ses exigences et il ne faut jamais les renier.
Au fil des quelques rencontres avec le lecteur CDL en charge de mes textes, les discussions se sont étendues à l'écriture en général. Depuis la mécanique de mes poèmes, du choix des rimes et des conditions de travail, jusqu'aux raisons même qui poussent à écrire, tel fut le cheminement des explorations que m'a permis CDL.
J'auto édite aujourd'hui mon premier recueil de poèmes. C'est évidemment en partie grâce à CDL, et je vous remercie chaleureusement.
Arnaud Hallet
CDL
Remerciements Juin 2011
Bonjour,
Oui, j'ai bien reçu la fiche de Lecteur F, et je la remercie beaucoup de sa lecture détaillée, commentée avec précision.
Mes écrits ont souvent été lus par mes plus ou moins proches (depuis 25 ans que j'écris, cela constitue un gros de tas de papier, et quelques pertes), mais jamais, je n'ai eu un retour sur lecture aussi détaillé.
Et ce qui ajoute à mes yeux, est que cette nouvelle lectrice ne connaît que mes mots, et rien de moi. Une perspective que je découvre. Avec pas mal de curiosité, un brin de surprise, et beaucoup de plaisir. Car la critique est un rien flatteuse.
Mais tant mieux, cela me console un peu de mon stock de refus et retours éditeurs. Je possède à ce titre un stock important. Je fais "collection". Et je possède quelques pièces qui commencent à dater. Peut-être un jour auront-elles quelque valeur ?
Merci de renouveler donc à ma lectrice inconnue, mon « merci ! » sincère et chaleureux.
Mes meilleures salutations,
tHierry
CDL
Bonjour Lecteur I,
J'espère que tu vas bien. J'ai lu ton livre et je l'ai beaucoup apprécié. L'enfance y est merveilleusement racontée et d'une manière très originale. Une écriture très riche et astucieuse (qui m'a donné tout de même du mal car j'ai des troubles de la concentration alors j'ai dû parfois m'accrocher avec les jeux de mots...). Il y a du petit Nicolas, je trouve. Le personnage de ton père est étonnant. Et puis ça m'a rappelé des tas de souvenirs de vacances, d'école, etc.
Pour ma part, après vous avoir laissé partir au Balzac, j'ai décidé de faire une quatrième partie à mes textes. 90 pages est un format un peu court. 20 années se sont écoulées. Peut-être de quoi raconter des choses et finir ce recueil. J'ai presque terminé. J'ai beaucoup travaillé. Je voulais savoir si tu étais d'accord pour lire cette partie et y apporter tes corrections. J'ai revu les trois autres parties en tenant souvent compte de vos remarques. C'est pour moi une chose nécessaire. Il y a environ 25 textes à cette nouvelle et dernière partie.
J'attends de tes nouvelles.
Amicalement.
Thierry.
CDL
Remerciements juillet 2009
J'en profite pour vous remercier pour ce petit rendez-vous dans un bistrot parisien avec les membres du CDL, bien que noyée sous des trombes d'eau l'entrevue s'est révélée plus que sympathique, décontractée et très riche dans bien des domaines.
Voilà c'est fait! allons-y pour le petit laïus : Quel peut-être l'intérêt ou l'avantage de s'adresser au CDL? Après tout, votre maman et tous vos amis ont trouvé votre texte sublime, pourquoi vouloir un autre avis? Hé bien attendez de lire les retours, toujours pertinents et justes, la profondeur de leurs analyses littéraires m'ont vraiment estomaqué J'ai été surpris par la qualité et l'étendue de La culture littéraire des lecteurs, tout est passé au crible, le style, la densité de l'histoire, la langue, même la rhétorique parfois et ceci sans flagornerie ni cruauté excessive.
Avec humour et sérieux et ce qui est l'essentiel avec la PASSION DU TEXTE. Sans oublier de nombreux conseils que vous êtes libres d'entendre ou pas. Maintenant n'hésitez plus.
Ricardo
CDL
Remerciements juin 2009
Merci à vous, membres du comité de lecture.
Merci de m’avoir lu, alors que je ne suis qu’un inconnu.
Merci pour votre approche délicate et sincère, alors que rien ne nous lie, si ce n’est l’amour des mots.
Merci pour votre objectivité, et votre écoute.
Kassim grandira et vous remerciera à son tour, car il sait désormais, que le chemin des hommes est parsemé d’embûches, de trahisons, d’amours et de rencontres non programmé qui vous aide à grandir pour faire de nous des hommes.
Trés cordialement, Rachid
CDL
Remerciements Avril 2009
Bonjour, Je me permets de revenir vers vous afin de vous remercier pour le travail laborieux du lecteur F et du lecteur Allias qui m’ont transmis leurs fiches de lectures relatives à mon texte.
Au travers de leur analyse, j’ai perçu une radiographie minutieuse et complète de mon manuscrit, aussi bien quant à sa forme (vocabulaire, orthographe, grammaire, syntaxe, répétition) que quant à son fond (sujet traité, analyse des personnages, efficience du message).
Je vous avoue que je ne m’attendais nullement à une telle lecture attentive mais aussi soucieuse d’apporter des éléments réels et objectifs de correction à l’auteur.
Ces commentaires m’ont convaincu, dés le premier mot, qu’ils étaient l’oeuvre de professionnels aguerris, dévoués et amoureux de la littérature.
Ils m’ont également permis non seulement d’ouvrir clairement les yeux sur les erreurs grossières ou plus légères dont est parsemé mon écrit mais aussi de découvrir l'oeil objectif de lecteurs dont le but n'est pas de faire plaisir ou de ménager les sensibilités mais de dire le vrai et le ressenti.
Merci encore et de tout cœur !
Frédéric
CDL
A l'occasion de la parution de Mérovée aux éditions Léo SCHEER le 4 Janvier 2008 l'auteur Nicolas Jones-Gorlin tient tout particulièrement à remercier CDL: www.comite-de-lecture.com
CDL
 
 
CDL
Copyright © 2013 Comite-de-lecture (CDL)